La Nasa expérimente une nouvelle combinaison pour aller sur Mars

first_imgLa Nasa expérimente une nouvelle combinaison pour aller sur Mars Une équipe de la Nasa a testé une nouvelle combinaison dans des conditions extrêmes. Prévue pour supporter le climat martien, les chercheurs de l’agence spatiale américaine sont partis essayer l’équipement dans une base de l’Antarctique.   La combinaison NDX-1, conçue par un ingénieur de l’agence aérospatiale, Pablo de Leon, est capable de supporter des températures très basses et des vents soufflant à 75 km/h. C’est ce que rapporte Reuters qui a suivi les tests de la Nasa. Pour prouver la résistance de la combinaison aux conditions extrêmes, les chercheurs se sont rendus à Marambio, une base en Antarctique relativement facile d’accès. “C’est la première fois que la combinaison a été soumise à de pareilles conditions dans un environnement isolé” a expliqué l’ingénieur.  Destinée à supporter les conditions climatiques qui règnent sur Mars, c’est-à-dire aussi bien une terrible sécheresse que des températures et des vents dignes de l’Antarctique, la combinaison a été soumise à différents tests pour voir si elle serait en mesure de résister à la rigueur du climat.  À lire aussiApollo 11 : À quoi la conquête spatiale ressemblera-t-elle dans 50 ans ?Ce prototype de 100 000 dollars, créé à partir des fonds fournis par la Nasa, est constitué de plus de 350 matériaux parmi lesquels on trouve du Kevlar et des fibres de carbone destinés à alléger l’ensemble sans sacrifier la résistance. Pour l’expérimentation, c’est l’ingénieur argentin lui-même qui a revêtu la combinaison pressurisée. Selon ses dires, le casque aurait rendu claustrophobe n’importe quelle personne.  Cette avancée ne change toutefois rien au fait que la Nasa ne dispose pas du budget nécessaire pour envoyer des êtres humains sur Mars à l’horizon 2030 comme l’avait suggéré l’an passé le président Barack Obama.Le 22 mars 2011 à 15:20 • Emmanuel Perrinlast_img read more